La demi-journée d’études organisée par la Section des jeunes chercheurs de la SFDI aura lieu le 15 avril 2016 de 14h à 19h à l’Université Paris 8, salle des Conseils, Espace Deleuze, bâtiment A, 1er étage.

Cette demi-journée d’études est organisée sous la présidence de Christelle Chalas, Laurence Dubin, Jean-Louis Iten et Vincent Tomkiewicz.

Programme

14h
Accueil par la section Jeunes Chercheurs de la SFDI et le Président de la demi-journée.

B. K. ASSOGBA, Université Paris VIII – Vincennes Saint-Denis : La compétence internationale des Etats à l’épreuve de la responsabilité des entreprises multinationales

G. NGENDE, Vrije Universiteit Brussel : Locus Standi as a Key to Obtaining Effective Remedy for Human Rights Encroachments of African State-Owned Enterprises : A Comparative Analysis of the African and European Regional Human Rights Systems

A. JAMET, Paris-Sud Sceaux : La responsabilité internationale des firmes pharmaceutiques face à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest

M. GUIMEZANES, IEP de Toulouse : Entreprises multinationales et responsabilité(s) climatique(s)

V. GRANDAUBERT, Université Paris-Ouest Nanterre : La responsabilité internationale de l’entreprise privée patronnée pour ses activités menées dans le cadre de la Partie XI de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer : un modèle pour les Entreprises multinationales en droit international ?

16h
Débats & pause café

16h30
Interventions des jeunes chercheurs sélectionnés pour participer au Colloque annuel de la SFDI

C. BRIGHT, London School of Business and Management / Université d’Oxford : Quelques réflexions à propos de l’affaire Shell aux Pays-Bas

E. FARNOUX, Université Paris I Panthéon Sorbonne : Les questions de compétence juridictionnelle internationale en matière de responsabilité sociale de l’entreprise multinationale : l’affaire Comilog

M. GUIMEZANES, IEP de Toulouse : L’affaire SOCAPALM devant les points de contact nationaux : une illustration des difficultés à garantir l’effectivité des principes internationaux

D. PALOMBO et E. FROMAGEAU, Max Planck Institute : L’affaire Mubende-Neumann devant le Comité des droits de l’homme. L’obligation de l’État de faire respecter les droits de l’homme est-elle la voie à suivre ?

Télécharger le programme au format PDF

Renseignements : Jeunes.chercheurs@sfdi.org